GUIDE ACHAT CASQUE DE MOTO

dans Guide d'achat

LES DIFFERENTS TYPES DE CASQUES


  • LE CASQUE INTEGRAL

Il est parmi les 3 familles de casque le plus protecteur de tous. En effet, sa conception monobloc le rend plus résistant en cas de choc. Il existe pour tous les budgets, adapté à chaque usage, qu’il soit urbain, sportif ou pour le voyage. De gros progrès ont été faits ces dernières années, les constructeurs s’adaptant aux besoins des utilisateurs de deux-roues pour rendre les casques plus légers, mieux insonorisés tout en optimisant l’aération et le champ de vision.

  • LE CASQUE JET

C’est le casque urbain par excellence. Son côté pratique, léger, et facile à ranger dans un coffre ou un top case étroit le rend agréable à l’usage. Les déclinaisons sont nombreuses, certains intégrant un écran solaire, d’autres un écran long pour protéger plus efficacement du froid et de la pluie. Il faut garder à l’esprit que ce sont les casques qui protègent le moins bien en cas de chute du fait de l’absence de mentonnière. Réservé à un usage urbain, il sera globalement plus bruyant et moins adapté aux trajets sur voie rapide, hormis quelques modèles haut de gamme pouvant être utilisés sur autoroute.

  • LE CASQUE MODULABLE

Le casque modulable est un casque très polyvalent, il conjugue les avantages du casque intégral d’un point de vue maintien, sécurité (en position fermée) et insonorisation, et celui d’un casque jet (en position ouverte) pour celles et ceux qui veulent pouvoir se balader le visage au vent à l’arrivée des beaux jours. Seul son poids sera plus élevé qu’un intégral équivalent du fait de la présence du mécanisme de bascule et de verrouillage de la mentonnière. Pour celles et ceux qui roulent régulièrement en position ouverte, privilégiez un modulable dont la mentonnière bascule Intégralement à l’arrière du casque. L’avantage est que le casque en position ouverte offrira une prise au vent bien moindre qu’un modèle à bascule classique ; vos cervicales apprécieront !


QUELLE TAILLE ?


On mesure son tour de tête : pour cela rien de plus simple, on prendre du fil alimentaire ou un mètre ruban, on place le mettre légèrement au-dessus des sourcils (à 2CM environ) et on fait le tour de sa tête en incluant les oreilles !! Si vous vous trouvez entre 2 tailles nous vous conseillons de vous tourner vers la plus petite.

Un casque à la bonne taille doit vous compresser légèrement les tempes, le front et les joues. Il ne doit pas bouger lorsque vous tournez ou secouez votre tête. Si vous arrivez à placer votre index entre votre front et le casque c’est qu’il est trop grand. A l’inverse si vous avez une marque sur le front après avoir utilisé votre casque c’est qu’il est sûrement trop petit.

Il n’est jamais agréable de porter son casque pour la première fois, il faut lui laisser le temps de se faire pour qu’il vienne s’adapter à votre visage. Vous vous y sentirez ensuite à l’aise !

Un casque trop grand ne vous protègera pas c’est pourquoi il est toujours préférable de prendre plus petit.

Et si je porte des lunettes ?

Si vous portez des lunettes de vues, nous vous conseillons de prendre un jet ou modulable.


LES CRITERES IMPORTANTS


La visibilité : on choisira toujours un casque qui nous garantit le champs de vision le plus large possible

La ventilation : quelques soient votre type de conduite (sur piste, sur route, en ville, etc...); votre casque devra toujours être ventilé afin de vous assurer le meilleur confort et réduire le flux d'air chaud dans le casque ou encore la buée. Si la ventilation est un critère important pour vous alors le casque jet sera votre parfait allié. 

Le poids : plus le casque sera léger et plus il sera confortable. En moyenne un casque de moto pèse 1400gr. Selon la matière mais aussi la confection du casque, vous verrez ce poids varier : les casque en carbone étant les plus légers que vous puissiez obtenir. Les casque jet arriveront à la première place également avec une moyenne de 1100gr. Selon votre morphologie, faites bien attention au poids de votre casque car si celui-ci est trop lourd il pourrait finir par vous gêner lors de vos virées en moto. 

Le bruit : pour réduire un maximum le bruit dans votre casque, on vous recommande de choisir un modèle incluant les aérations au niveau du menton et de l'arrière de la tête. Votre casque devra également être muni d'une bavette anti-remous et d'un protège menton. Les casques les plus haut de gamme sont pourvus de technologie améliorant l'aérodynamisme, permettant donc une réduction des nuisances sonores. 

Les mousses intérieures : privilégier des casques qui ont des mousses de joues démontables. Cela facilitera le lavage du casque et mettra d'en optimiser la longévité


L'HOMOLOGATION


Le casque est un équipement obligatoire pour rouler tout comme les gants. Il se doit de respecter l’homologation ECE 22.05. D’ailleurs bientôt, il faudra faire attention à ce que le casque soit homologué ECE 22.06 qui va petit à petit se mettre en place dans les pays de l’Union Européenne.

ATTENTION vous devez toujours acheter un casque neuf et non pas un casque d’occasion qui peut avoir connu des chutes et donc être fragilisé. Un casque qui a subi un choc ne vous protège plus !


LES DIFFERENTS TYPES DE JUGULAIRE


Vous retrouverez deux types de fermetures différentes :

  • LA BOUCLE MICROMETRIQUE

La fermeture la plus connue et la plus facile. Elle se compose généralement de plastique, parfois d’aluminium. Le serrage se fait en ajustant la sangle à la taille de votre tête. Il ne reste plus qu’à clipper le tout. Pour savoir si vous avez bien ajusté votre jugulaire, passez 1,2 doigts entre votre mâchoire et la jugulaire, si vous avez l’impression de c’est lâche alors il manque un peu de serrage.

  • LA BOUCLE DOUBLE D

Obligatoire pour ceux qui roule sur piste, c’est une attache beaucoup plus traditionnelle qui consiste à passer la sangle dans les deux boucles de la jugulaire et repasser ensuite dans la première. C’est le système le plus sûr et le plus résistant.


LA MATIERE DU CASQUE


Il existe plusieurs matières pour la coque de votre casque :

Coque en carbone : c’est la matière la plus haut de gamme que nous pouvons retrouver sur le caque de moto. Les bénéfices de cette matière sont sa résistance améliorée et sa légèreté

Coque en fibre de composite : la fibre de composite se forme à partir d’un mélange de fibre de verre, de carbone et d’aramide. C’est le second casque le plus résistant après celui fait de fibres de carbone.

Coque en fibre de verre : une matière qui garantit un casque léger

Coque en polycarbonate : c’est la matière entrée de gamme mais qui compose la majorité des casques sur le marché. La coque thermoplastique se forme en injectant du polycarbonate ou du thermoplastique dans le moule du casque


LES DIFFERENTS TYPES D'ECRAN


L’écran est primordial pour vous protéger contre des projectiles et pour vous garantir un bon champ de vision lorsque vous roulez.

Les écrans livrés avec le casque de moto sont généralement incolores mais il vous est possible de les personnaliser en fonction de vos besoins. En cas de forte luminosité, un écran foncé sera parfait. Attention cependant de ne pas dépassé 50% car au-delà vous ne serez pas autorisé à rouler de nuit. Par temps nuageux une visière orangée améliorera votre champ de vision.

Si vous faites de la piste nous vous recommandons d’utiliser des écrans plats qui pourront accueillir les « tear-offs » (films transparents qui viennent se coller sur votre écran et s’arrachent d’un coup de main lorsque ceux-ci sont sales).

Un écran anti-buée est recommandé pour éviter que la buée se forme sur votre casque. Attention, l'écran anti-buée n’est pas universel, chaque type de casque en a un adapté.


ENTRETENIR SON CASQUE


Il est fortement déconseillé d’utiliser des nettoyant à base d’alcool pour laver son casque de moto. Le mieux pour laver son casque est soit d’utiliser de l’eau soit d’utiliser des produits spécifiques à cet usage : les marques Ipone et Motul feront parfaitement l’affaire

On fera attention à toujours nettoyer son casque avec des chiffons doux, en microfibre par exemple, pour éviter d’abimer la peinture ou le vernis du casque.

Il est important de fréquemment laver les mousses de votre casque. Pour cela nous vous conseillons d’utiliser un chiffon doux (type microfibre) et du savon neutre que vous ferez mousser sur la zone à laver. Une fois la trace effacée vous veillerez à rincer abondamment la mousse avec de l’eau. Vous pouvez sinon utiliser les produits d’entretien spécialisés !



QUAND CHANGER DE CASQUE ?


Tout va dépendre de la matière qui compose votre casque. Nous recommandons de pas gardez un casque plus de 8 ans. Les casques les plus récents sont composés de matériaux et de vernis anti-UV qui allonge leur durée de vie. Si votre casque n’a pas subi de choc inutile donc de le jeter au bout du 5 ans comme on a tendance à l’entendre.

Tout va ensuite dépendre de l’usage que vous en faites, un casque utilisé quotidiennement s’abimera plus vite qu’un casque que l’on utilise pour des balades occasionnelles. Si votre casque est toujours sous garanti vous pouvez le ramener dans l’un des magasins TEAMAXE pour que nous le renvoyons au fabriquant afin de lui redonner un coup de fraicheur.

share Partager
Oney
Paiement par carte bancaire
1 2 3

Choisissez

3x ou 4x

Lorsque vous sélectionnez votre mode de paiement

Dites-nous tout

Facile et rapide, complétez le formulaire, sans fournir aucun document

Et voilà !

Vous avez une réponse immédiate.