DressCODE
Casques

Essai du Nexx SX.100 : un casque intégral pas cher, qui sait tout faire !

Sur le marché de l’intégral, Nexx s’adresse avec le SX.100 aux motards urbains qui cherchent un casque intégral pas cher, à la fois confortable et stylé. Avec un design moderne, des lignes agressives, et un équipement complet avec écran solaire, compatibilité intercom, et forme étudiée, le SX.100 l’affirme : un budget limité à un peu moins de 160€ ne signifie pas que vous allez vous retrouver avec un casque pas cher mal pensé, sans aucune originalité. Réussit-il son pari ? On l’a essayé au quotidien pour vous.

casque-intégral-pas-cher-nexx-SX.100
Le SX.100, en version Toxic, séduit au premier regard. Notez que pour présenter le casque, nous avons pris les photos sans autocollants réfléchissants avant de partir en route, mais il est obligatoire de les ajouter !

Nexx SX.100 : tour du propriétaire d’un casque intégral pas cher !

La marque portugaise fondée en 2001 l’affirme sur son site web : « un Nexx est immédiatement reconnaissable« . Difficile de lui donner tort en regardant le casque intégral SX.100 pour la première fois. Derrière ce modèle à 159.99€ se cachent de nombreuses heures de travail en soufflerie pour une casque léger, avec un design sportif, dans une forme agressive qui plaira à ceux pour qui le casque est un prolongement de sa personnalité de motard. Oubliez l’idée de rouler avec un casque rondouillard, sans aucune personnalité : les lignes sont affutées, grâce à une calotte en thermoplastique associée à des finitions mates à la base, et au niveau des aérations. Le tout est complété par un extracteur d’air à l’allure de spoiler aérodynamique, présent sur les casques haut-de-gamme, taillés pour la piste. Côté ventilations, les entrées d’air son situées sur la partie supérieure de la coque, ainsi qu’à la mentonnière. Les canaux de ventilations intégrés aux mousses EPS qui garnissent le casque sont conçues pour faciliter les échanges air frais / chaud, et refroidir la tête du motard en été.

Ce casque intégral pas cher est également livré avec un écran en Polycarbonate Lexan, avec un grand champ de vision, et une lentille Pinlock fournie dans le carton. Le verrouillage est simple et se fait au niveau de la mentonnière, pour bien plaquer l’écran sur le joint d’étanchéité et éviter les fuites lors de passage sous la pluie. Le démontage est confié à un système X-Swift qui s’active simplement avec un levier. Temps de changement annoncé par Nexx : 8 secondes. Un écran solaire est également présent pour protéger vos yeux du soleil.

L’intérieur du casque est également de bonne facture, avec un tissu X-Mart léger et doux, démontable et lavable. Même topo du coté des mousses de joues. Nexx propose également des petits renforts en mousse pour ajuster au mieux le casque à sa tête.

Le casque est également pré-équipé pour recevoir le X.Com, intercom conçu par Nexx qui s’intègre discrètement dans le SX.100. Un bon point pour un modèle à moins de 200€, qui possède tous les espace nécessaires à l’intérieur pour intégrer les écouteurs et le micro, avec des trous laissés au niveau de la garniture intérieur pour une bonne écoute du son. Nous n’avons pas eu l’occasion de tester l’intégration lors de cet essai.

Essai en route : une « âme urbaine »

Le premier enfilage du Nexx surprend : confortable, léger, le casque est bien équilibré. J’ai tout de suite été séduit par le look sportif et jeune du SX.100. Très compact, le casque est bien ajusté et tient très bien sur la tête. Le premier contact avec les ventilations est facile et les ouvertures sont simples d’utilisation. Même commentaire pour la visière solaire, même si la présence du levier sur le côté supérieur du casque est un peu déstabilisant au début. On s’y fait très vite. La fermeture est confiée à une boucle micrométrique, qui plaira à ceux qui cherchent un réglage facile et rapide. La boucle est doublée en dessous pour faciliter le contact avec la peau, appréciable pour ceux qui n’ont pas de cagoule ni tour de cou. Côté bruit, l’insonorisation n’est pas extraordinaire : à l’arrêt, je n’ai pas senti de différence notable entre le bruit visière ouverte et fermée. Le niveau est cependant conforme à ce qu’on trouve pour cette gamme de prix.

casque-intégral-pas-cher-nexx-sx.100-arriere
Design soigné : les décorations du Nexx SX.100 version Toxic suivent parfaitement les lignes du casque !

Pour révéler les vrais atouts du SX.100, il m’a fallu prendre la route. Départ pour un premier périple depuis notre magasin moto à Paris, pour une balade dans le centre ville. Dans la capitale, le SX.100 est parfaitement dans son domaine : les ventilations ouvertes permettent une bonne aération de la tête par temps printanier, et l’écran large permet de voir tous les autres usagers de la route. Dans cet environnement, le Pinlock 70 inclus à l’achat est très utile : couvrant l’intégralité du champ de vision, il est particulièrement efficace et ne laisse que très peu d’espace non couvert ! Côté bruit, les pavés parisiens n’ont clairement pas joué en la faveur du SX.100, mais je n’ai pas été choqué, en comparaison aux autres casques que l’on trouve sur cette tranche de prix. Niveau écran, aucun problème au niveau de l’ouverture et de la fermeture, qui se font rapidement.

casque-intégral-pas-cher-nexx-arriere

La route et l’autoroute ne lui font pas peur

Un peu lassé des bouchons et des bruits de klaxon, j’ai laissé la ville pour un petit tour en campagne : direction les routes magnifiques de la vallée de Chevreuse, un point de rendez vous pour tous les motards de la région parisienne ! Si pour Nexx, le SX.100 est avant tout doté d’une âme urbaine, force est de constater qu’il est aussi tout à son aise au delà des murs de la cité. Sous un beau soleil, j’ai également pu découvrir un autre argument de poids de ce casque intégral à petit prix : son écran solaire, qui descend bas et protège parfaitement bien les yeux. Manipulation facile, sur le côté gauche, logiquement, pour ne pas avoir à lâcher l’accélérateur. Pensez notamment le matin à laisser l’écran externe entrouvert quelques secondes lors de votre première utilisation du pare-soleil : de la buée a tendance à s’y former en position rabattue lors des premières respirations, le cache-nez renvoyant l’air dessus. Ce problème disparait rapidement en quelques secondes, une fois l’air frais entré.

casque-intégral-pas-cher-nexx-SX100-arriere

Côté bruit, à 80km/h, le casque n’est pas silencieux, mais le bruit reste largement tolérable, surtout en extérieur. Attention néanmoins à ceux qui prennent beaucoup les tunnels, où le bruit est largement amplifié. Encore une fois, difficile de lui reprocher cela, ce casque étant avant tout conçu pour une utilisation urbaine, et non pas pour aller titiller la zone rouge du compteur.

Pour ce qui est de l’aérodynamisme, j’ai soumis le casque à une petite portion d’autoroute, sur ma Suzuki SV650 qui n’est dotée d’aucune protection contre le vent. Ici, difficile de parler d’insonorisation à 130 km/h, et une paire de bouchons d’oreilles pourra vous être utile pour les longs trajets, mais ce n’était pas l’objet du test. Même sur ce long ruban d’asphalte limité à 130 km/h, le Nexx a encore réussi à me surprendre. Son profil compact lui permet de rester en place, sans subir les rafales de vent. Si vous devez effectuer une petite liaison en prenant l’autoroute, le SX.100 remplira son rôle, au prix d’un bruit un peu plus important.

Le coup de cœur de l’essayeur : le système X-Swift !

La plus grande des galères quand on veut changer d’écran ou nettoyer son casque, c’est le système de démontage ! Entre les crans bloqués, les leviers difficiles à attraper, j’ai toujours peur de casser mon écran. Ainsi, sur de nombreux modèles, démontage sans outils ne veut pas dire démontage sans soucis. Sur le SX.100, le système X-Swift est tout simplement bluffant. En tirant un petit levier, l’écran sort facilement de son emplacement, et se remet tout aussi facilement. Pas besoin de tirer de toutes ses forces pour l’enlever, et de forcer comme un malade pour rentrer l’écran : tout se fait facilement, sans aucun effort ! Nexx affiche un temps de changement de 8 secondes. Au premier essai, 12 secondes m’ont été nécessaire pour démonter et remonter l’écran. Les 8 secondes sont sans doute facilement envisageables avec un peu d’entrainement. Bluffant.

casque-intégral-pas-cher-nexx-sx100-x-swift

Verdict : une très bonne surprise !

Pendant tout mon essai, le SX.100 n’a cessé de me surprendre, avec un excellent rapport qualité-prix si vous cherchez un casque pour le quotidien, sur votre trajet domicile travail, et vos petites balades. S’il n’est pas l’ami des grands voyageurs en raison d’une insonorisation perfectible à grande vitesse, il saura être votre meilleur allié pour voir la ville avec beaucoup de style. Ses ventilations multiples, son écran solaire interne et sa très bonne tenue à la tête en font un casque pour petit budget, qui ne fait aucune concession. Comptez ainsi 159.99€ pour la version de base, et 199.99€ pour les versions colorées.

On a aimé :

  • > Le design original du casque
  • > L’équipement complet du casque : écran solaire, pré-disposition intercom, Pinlock
  • > Le système de démontage de l’écran X-Swift : un vrai bonheur

Points à améliorer

  • > L’insonorisation du casque à haute vitesse
  • > Les finitions de la bavette anti-remous, qui laisse parfois passer un peu d’air

Conditions du test

  • Utilisation : domicile / travail, balades
  • Longueur des trajets : 50km
  • Testé sur un SV 650 2018

Caractéristiques du casque essayé

  • Nexx SX.100 version Toxic Blanc
  • Casque intégral avec coque thermoplastique ATR
  • Écran externe en PC Lexan pré-équipé Pinlock (livrée dans le carton)
  • Pare-soleil interne rétractable
  • Fermeture par boucle micrométrique
  • Intérieur en tissu doux X.Mart dry antibactérien, démontable et lavable
  • Ventilations ADS avec deux entrées frontales, et extracteur d’air arrière
  • Cache nez et bavette amovible
  • Compatible avec le kit com X-Com
  • Livré avec une housse de transport
  • Poids : 1500 grammes
  • Homologation ECE
  • Tarif : 199.99€ en version coloré, 159.99€ en version unie

 

Laisser un commentaire