DressCODE
> Essai gants hiver Nextstep Baikal : chaud et bien ajustés !
essai-gants-hiver-nextstep-baikal-noir
Essais

Essai gants hiver Nextstep Baikal : chaud et bien ajustés !

Parce que le froid est désormais bien installé en France, il est temps d’investir dans une bonne paire de gants hiver. Essai des gants Nextstep Baikal, marque TEAMAXE qui propose des équipements à petit prix. Parvient il à éviter l’effet moufle ? Réponse dans ce test…

essai-gants-hiver-nextstep-baikal-noir

L’hiver à moto, c’est toujours compliqué : il fait froid, les routes sont glissantes le matin, le vent glacial. Au delà de la conduite, se pose également la question délicate de l’équipement, notamment au niveau des mains : Comment trouver une bonne paire de gants avec un style motard, sans avoir trop froid, et sans avoir l’impression de porter des moufles ? Les Nextstep Baikal proposent un compromis : doublure épaisse, coupe ajustée, protections contre les chocs (homologation ECE 22-05).

Les amateurs de design élaborés et look sportifs passeront leur chemin : les Baikal jouent la carte de la simplicité. Le dos de la main est conçu dans un textile résistant à l’abrasion et déperlant, pour éviter les infiltrations d’eau. Les phalanges sont protégées par une coque rigide et discrète. Les doigts disposent de soufflets d’aisances, qui sont conçus pour vous permettre de plier facilement la main en toutes circonstances. Côté paume, on découvre une enveloppe généreuse en cuir de vachette, à la fois imperméable et résistant à l’abrasion. Plusieurs patchs sont présents pour apporter un complément de protection, à la base des doigts, en bas de la paume et sur le côté du petit doigt. Pour enfiler le gant, une manchette longue avec double fermeture est présente : un grand velcro le fixe au poignet, quand une petite patte, elle aussi avec velcro permet un ajustement encore plus précis.

Prise en main des gants Nextstep Baikal

Les Baikal s’enfilent très simplement, grâce à la manchette longue. A l’intérieur, les mains sont accueillies  par une doublure confortable et douce. La fermeture à double velcro se fait sans problème, même si on retrouve le même défaut que sur les gants Bomy sur la petite patte. Très fine, elle aura tendance à faire tourner la boucle métallique, ce qui oblige à soit la replacer, ou alors serrer plus la patte pour que l’ajustement soit parfait.

Une fois aux commandes de la moto, on se retrouve avec une paire de gants qui offre de très bonnes sensations : bien ajustés, les commandes sont facilement utilisables, et aucun effet moufle n’est à déplorer, ce qui en fait un gant parfaitement adapté à toutes les utilisations. Sur les trajets quotidiens, la doublure Thinsulate fait bien son travail et empêche le froid parfois mordant de pénétrer à l’intérieur. Pendant l’essai, les gants ont été utilisé sur un roadster (SV 650), sans aucune protections aux mains : malgré cela, les Baikal se sont bien défendus. Il aura fallu une heure à 90-100 km/h, à 5°C pour que le froid se fasse ressentir : une performance tout à fait honorable, quand on sait que ce sont avant tout des gants qui s’adressent à une utilisation domicile-travail.  On regrettera simplement l’absence d’insert tactile au bout des doigts, qui font que l’utilisation d’un GPS n’est pas la plus aisée.

Au niveau des finitions, les Nextstep Baikal se positionnent bien : Leur combinaison de textile et cuir bénéficie d’un excellent assemblage, les coutures ne dépassent pas et sont extrêmement discrètes, et ne gênent absolument pas le mouvement, aucun fil indiscipliné n’est à signaler. En bref, une paire de gants qui vous suivra parfaitement chaque jour, que ce soit à moto ou en scooter !

Essai réalisé par Alexandre Dalvai

On a aimé :

  • > La combinaison textile cuir, parfaitement assemblée
  • > La protection contre le froid, même sans protections ni manchons
  • > Une paire de gants épaisse qui laisse les moufles au placard
  • > Le textile déperlant, associée à une membrane étanche pour garder les mains au sec

Points à améliorer :

  • > Le petit velcro, qui fatigue à l’utilisation
  • > L’utilisation des écrans tactiles, compliquée à cause de l’épaisseur et de l’absence d’insert adapté

Fiche technique des gants Nextstep Baikal

 

  • Membrane étanche et respirante en Sympatex
  • Doublure de chaleur en Thinsulate
  • Cuir et textile déperlant
  • Manchette longue avec velcro d’ajustement
  • Serrage de poigné ajustable
  • Renfort paume de main
  • Coque de protection des phalanges
  • Gants certifiés CE et EPI
  • Prix : 85.99€ TTC

 

Plus d’informations sur les essais gants hiver

Laisser un commentaire